L'éducation est l'arme la plus puissante 
qu'on puisse utiliser pour changer
le monde.
Nelson MANDELA

Gnadang habitante de Toulouse depuis 1999, redécouvre sa terre natale GUINDI, crée par son grand père maternel en 1970, au travers d’un voyage non programmé et douloureux en 2016.  Le retour en France réveille en elle la volonté et l’envie d’agir pour un changement durable.
Grande rêveuse, idéaliste et pleine d’énergie, Gnadang mère de deux enfants, commence son périple d’exploration pour trouver comment elle pourrait aider son village natal en agissant depuis la France.
Sa propre histoire familiale lui rappela les causes qui lui tiennent le plus à cœur et guida ses pas dans ce projet.
Dans sa culture natale, les garçons ont parfois le privilège de pouvoir accomplir leurs études contrairement aux filles qui sont prédestinées aux travaux ménagers et donc déscolarisées très tôt. Comme c’était le cas pour la mère de Gnadang.
Consciente de la chance qu’elle a eu en accédant aux études et à la liberté que procure l’éducation et le libre pensée, Gnadang déterminée, décide de monter l’association FEGAYE qui elle espère de tout son être, sera destinée à favoriser une éducation équitable pour tous notamment les filles.
Pour la petite histoire, FEGAYE est le nom que son père lui souffla avant de mourir et qui signifie « ce qui t’embellit » ou « valeur ajoutée ». L’association FEGAYE était née…
C’est pour tout cela et à cause de cela que l’association FEGAYE est née en septembre 2018: CONTRIBUER À APPORTER UNE VALEUR AJOUTÉE ÉQUITABLE POUR TOUS.
Touchée par cette cause humanitaire, des amis et la famille mettent la main à la patte pour la réalisation de ce projet.

Vous pouvez vous aussi AGIR et SOUTENIR la cause de cette jeunesse dans l’éducation et la Formation professionnelle à travers votre adhésion, votre apport de compétence ou de service, votre parrainage ou votre soutien financier…